yepyep parachutisme formation

logo brevet

Instructeur-Cursus

Les prochaines formation d'instructeur de parachutiste professionnel débuternt là GUERET le vendredi 24 janvier 2020.  Les sessions sont composées d'un module théorique et d'un module pratique en vol.

Cette formation, homologuée par décision ministérielle 19-810/DSAC/PN/FOR du 9 décembre 2019, répond aux exigences de l'arrêté du 3 décembre 1956 modifié. A l'issue du stage, L'Ecole du parachutisme français adresse une liste d'aptitude contenant les candidats jugés aptes à la DGAC qui produira une décision ministérielle permettant à chacun de faire apposer la qualification sur sa licence. 

OBJECTIFS de FORMATION

  • dispenser l'instruction au sol et en vol relative au programme du brevet de parachutiste professionnel,
  • dispenser la formation aux pilotes en vue de l'évacuation d'un aéronef en détresse,
  • dispenser aux pilotes la partie FH de la DNC parachutage et largage
  • être mandaté comme formateur au sol et en vol pour la formation à la qualification de pilote de Parachute Biplace,
  • être mandaté comme examinateur en vol pour les épreuves pratiques du brevet de parachutiste Professionnel.

A l'issue d'un test d'entrée écrit portant sur le programme de l'arrêté du 25 avril 1962, la formation se déroulera en trois modules :

- un module de formation pédagogique et de restitution théorique; avec la réalisation de fiches pratiques des séances de largages et de parachutages.

- un module de formation de stagiaires parachutistes professionnels à la chute libre* avec formation aux sauts avec emport de charges.

*Un allègement de formation en vol est admis pour les stagiaires possédant les qualifications AFF (Européenne, USPA), d'instructeur de saut à ouverture commandée retardée du ministère des Armées, des BEES , BP JEPS ou DE JEPS, au titre de la validation des acquis d'expérience (VAE) (cf programme)

La qualification d'instructeur est obligatoire pour donner ou diriger l'instruction en vol nécessaire pour l'obtention de la licence de parachutiste professionnel. Le titulaire d’une qualification d’instructeur de saut en parachute biplace est habilité à dispenser et sanctionner la formation en vue de la qualification de saut en parachute biplace et effectuer la supervision des sauts de mise en situation, sous réserve de remplir les conditions fixées par arrêté.

Pour obtenir cette qualification, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

1) Extrait de l’arrêté du 03 décembre 1956 modifié sur les conditions exigées pour la délivrance de la qualification d'instructeur Parachutisme Professionnel :

Art. 10.

Une qualification d'instructeur est obligatoire pour habiliter le détenteur de la licence de parachutiste professionnel à donner ou à diriger l'instruction en vol nécessaire pour l'obtention de cette licence.

Pour obtenir cette qualification, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

1° - Totaliser trois cent cinquante sauts dont au moins trois cents sauts au cours desquels il a utilisé uniquement le dispositif d'ouverture commandée et comprenant un minimum de quarante chutes libres d'une durée comprise entre trente et soixante secondes et un minimum de dix chutes libres d'une durée supérieure à soixante secondes.

2° - Avoir suivi de manière satisfaisante et complète un enseignement homologué d'instructeur parachutiste professionnel.

La qualification d'instructeur est valable trois ans, renouvelable par une période de même durée, sous réserve que l'intéressé justifie avoir dirigé l'instruction de cinquante sauts au moins, pendant les deux ans précédant la demande. S'il n'a pas dirigé ce nombre de sauts, il devra satisfaire à un contrôle de l'aptitude à la fonction d'instructeur de parachutiste professionnel assuré par un centre habilité à dispenser l'enseignement homologué d'instructeur parachutiste.

2) Extrait de l'Arrêté du 30 mai 2011- Le titulaire d’une qualification d’instructeur de saut en parachute biplace est habilité à dispenser et sanctionner la formation en vue de la qualification de saut en parachute biplace et effectuer la supervision des sauts de mise en situation, sous réserve de remplir les conditions fixées par arrêté.